en construction
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camilla Rosenwald
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Ven 4 Déc - 23:47


Rosenwald Camilla


Prénom Nom : Camilla Rosenwald (rebaptisé Seraphina)
Age : Je suis née pendant l'ère romaine, du temps de l'Empire romain.
Sexe : Féminin, et j'y tiens.
Orientation sexuelle : Hétéro plutôt, mais elle aime presque tout le monde.
Groupe : Ange
Signe du pacte: Une croix celte entourée d'une couronne d'oliviers





Plus sur toi


Histoire


"Un horrible son retentissant. A la seconde qui passe, l'horloge ne cesse de nous rappeler que dans cet absolue que s'est crée l'homme au travers de ses démesures, le contrôle n'est jamais véritablement complet. Les fleurs se fanent, le vide se fait pour laisser place au renouveau. Peut-être est-ce la splendeur de l'humanité? Ou peut-être délaisse t-il l'affaire à une laideur sans précédent, de cette extinction? Les avis divergent, mais une seule notion résonne en notre esprit, telle l'aiguille défilant d'un simple "I" au "XII" de minuit: Carpe diem."

Des doigts tapotèrent de façon synchronisée le bois froid et lisse d'un petit comptoir, venant d'une même bibliothèque perdue dans l'espace. Fins et habiles, ils respectaient un timing auquel Camilla semblait traduire tout son ennui. Et quel ennui... Il suffisait de se rappeler de la soirée d'hier pour se rendre  compte qu'une vie sans amusement ne valait pas la peine d'être vécue. Tout son véritable entourage était déjà bien trop sérieux pour s'en tenir uniquement qu'à ce genre de démonstration répétitive à n'en pas douter.

Ses yeux défilèrent rapidement sur le mot "Carpe diem" inscrit dans ce vulgaire livre qu'elle tenait dans sa main. D'un mouvement brusque mais calculé, elle avait donné une impulsion telle qu'il s'en était refermé d'un claquement sec, alors qu'un soupir avait été soufflé, et qu'une moue enfantine s'inscrivait sur le visage de la jeune femme.

De ses yeux violets à sa peau d'une blancheur innocente, elle n'avait pas vieilli, et ne pouvait décemment pas s'amuser au travers d'une jeunesse qu'elle garderait désormais pour toujours. Une petite boîte de bonbons déjà entamée faisait les frais de sa lassitude depuis quelques heures pour lesquelles elle avait passé le plus clair de son temps à dépoussiérer la bibliothèque de Mr Tredwell. Et à s'empiffrer, précisons-le désormais car ces petites sucreries s'étaient révélées en nouvelle passion qui bordaient déjà son quotidien, en même temps qu'elle s'appliquait au rangement sous les ordres de son "supérieur". "Supérieur", voilà un bien étrange mot... Empilés en colonne, il fallait bien avouer qu'en voyant ses livres, elle ne pouvait qu'apprécier la charité de ce charmant monsieur, en particulier quand celui-ci prenait à charge l'éducation de tous ces enfants qu'il recueillait au sein d'un orphelinat. Bien évidemment, il n'y avait pour l'instant aucun contrat. Ou tout du moins, pas encore. De toute évidence, la jeunesse faisait encore son œuvre et il restait ainsi à Camilla bien assez de temps pour penser à cela de nouveau. Animer les livres suffisaient amplement.

Oui, car sa fonction était celle d'un ange, et pas celle d'un démon. Longtemps, Camilla avait toujours considéré cela comme une nature de base, quelque chose de définie depuis...On ne savait combien de temps. 300 ans? Ou peut-être même plus?

Beaucoup plus dans son cas, et cela avait ouvert les yeux à la bonne chrétienne qu'elle était. Piochant rapidement dans la petite boîte pour en ressortir un bonbon qu'elle engloutit bien rapidement, ses yeux furetaient vers une autre pile sur le comptoir, qu'elle ne tarderait pas à ranger, comme toutes les autres. Ses mains prirent alors la pile, alors qu'elle se dirigeait vers l'une étagère se situant à l'arrière de la salle. B, C, E...Ses pas l'amenèrent bien rapidement vers le nom des auteurs qui concernait le tas de livres. Les prenant un à un, ceux-ci furent ranger plutôt lentement, comme si l'ange appréciait l'instant présent. Pourtant, ce fut bien l'évocation "d'Alexandrie" qui l'avait rappelé à l'ordre.

Camilla s'arrêta net dans son action. Il était vrai qu'elle était née là-bas, tout comme elle en était "morte" d'une façon. De la manière humaine en tout cas. Elle avait foulé les allers de Constantinople d'un pied qu'on lui avait longtemps reproché d'"étranger". A cela, avait été combiné les doigts pointés sur ses cheveux blancs et ses yeux violets tirant sur le rouge, vaste contraste trop peu apprécié à l'époque, quand on considérait les somptueux cheveux noires et fins d'un peuple romain. La faute à la génétique, et cela lui avait porté préjudice, qui l'avait amené à requérir une "présence divine" au final. Celle d'un ange lui avait tendu la main, et quand on considérait qu'elle en avait payé le pris pour sauver sa famille et tenter, dans un premier temps, de pardonner aux quelques citoyens qui avaient détruit sa maison et laissé pour mort son frère au champs de bataille, c'était déjà beaucoup.

Manger, ou être manger. Mourir, ou faire mourir. Peu lui importait, de toute évidence elle avait découvert, très tôt, qu'il ne valait pas la peine de repousser l'échéance à plus loin. Elle était loin de se douter en revanche qu'elle avait passé un contrat qui allait bien au-delà de la mort, bien au-delà d'un simple service donné à un ange. Uriel, c'était un prénom à consonance purement angélique, qui l'avait pourtant aidé à retrouver les traces de son frère. Le village restait un souvenir douloureux et pénible dont elle s'était bien passée en partant à la recherche de l'armée de Bélisaire.

Pourtant les choses en avaient été tout autre. Uriel, l'ange avec qui elle avait passé avait été attaqué et son contrat s'était envolé. Ainsi que sa recherche, si ce n'est cette pauvre fonction d'ange qui lui avait été incombé dès lors qu'elle avait retrouvé sur le sol un bras avec le symbole qui l'avait suivi. Elle ne l'avait plus jamais revu, ni lui, ni son frère, mais elle avait pu acquérir ses ailes à la place. Quelle consolation...Un livre tomba de ses mains, et alla s'écraser lourdement sur le sol.

"Oh tu es toujours là Camilla?" Il en avait d'abord sursauté, mais il avait juste à lever la tête pour se rendre compte que la jeune fille semblait se moquer en silence de son sursaut. Elle lui souriait néanmoins."Encore en train de te perdre dans les lecture de mes livres, n'est-ce pas?"

Mr Tredwell "savait". Il savait qu'elle se nourrissait de cette peur et des sentiments parfois héroïques qu'inspiraient ses actions aux êtres humains, tout comme elle appréciait les grandes valeurs et pouvait le leur rendre très correctement. Camilla avait un visage d'ange, après tout, et un caractère aussi doux qu'un agneau à première vue. Ce n'était pas pour rien qu'il l'avait recueilli dans sa demeure, elle qui l'avait aidé de nombreuses fois à atteindre ses buts.  

Oui, elle les aidait, mais quand il s'agissait de ses propres buts, cela devenait toujours plus compliqué. Que recherchait-elle désormais? Il était vrai qu'à sa mort et à la rupture d'un contrat banal avec Uriel, elle était devenue ainsi et avait réussi à rejoindre le Paradis. Une blague. Montée sur un escalier, Camilla fut prise d'une folle envie de faire peur à ce cher monsieur. Très vite elle prit son élan, non sans oublier de regarder la mine enjouée de Mr Tredwell se défaire sous l'inquiétude.

"Et plus haute sera la chute!" avait elle dit en se laissant chuter au sol tout en rigolant telle une petite fille inconsciente.

"Mademoiselle Rosewald! N'avez vous pas honte de vous?!"

Ô non, elle n'avait plus honte. Être un ange déchu l'était déjà pour sa communauté. Pire encore, avoir des ailes sur une terre et être incapable de retourner au Paradis, ce n'était plus une existence, ce n'était même plus être détenteur d'une fonction pure. Et Séraphina en avait conscience. C'était de sa faute après tout, elle qui avait causé l'un des plus grands péchés qui soit. Elle avait tué hommes et anges et elle ne l'avait jamais regretté, bien au contraire.

"Depuis longtemps j'ai cessé, monsieur, sinon seul l'apitoiement demeurerait..."

Et c'est avec de grands gestes qu'elle s'éloigna en fredonnant une musique d'un air doux, non sans y perdre un sourire éclatant et chaleureux. Une vie valait mieux être vécue dans la joie et dans sa propre bonne humeur. Surtout quand on commençait à douter des véritables intentions d'une âme sur laquelle on lorgnait d'en faire son prochain pacte. Personne n'était totalement blanc ou totalement noir en ce monde. Et c'était bien cela le problème.






Caractère

Contrairement à l'apparence froide et distinguée qu'une fière lady peut se donner, Camilla est ce que l'on pourrait considérer d'une certaine folle démesure. Elle ne fait pas partie de ces anges un peu hautains, qui vous regardent d'un air parfois dédaigneux alors que vous exhibez clairement votre véritable nature dans toute sa perversion. Elle ne fait pas partie de ceux qui vous écraseront volontiers alors que vous haussez la voix d'une manière détestable non plus, quand la violence pourrait être si facilement démontrée de plus d'une façon... Non, elle, elle fait partie de ces anges qui seraient prêts à aimer sans aucune distinction, si tant est que vous n'êtes pas un démon et que vous la laissez faire un travail qui lui tient à cœur. On ne la lui fera pas à elle, mais n'allez pas croire que le courage soit une de ses plus grandes qualités: ce qui est sombre, ce qui est démoniaque, tout cela lui parait si effrayant, si insaisissable si ce n'est impossible à rendre d'une couleur plus pure. Elle n'aime pas leur présence, tout simplement.

Dès sa naissance, on la disait détentrice d'un grand cœur, et c'est peut-être ainsi qu'elle "l'avait attiré" dans ce monde. C'est que cette petite tête blanche un peu rêveuse et plutôt excentrique savait y faire pour attendrir les âmes un peu trop difficiles, mais fréquenter la mort lui avait inculqué un défaut que Camilla n'aurait jamais dû en permettre l'émergence : elle avait eu honte de sa faiblesse, de son impuissance face à la disparition d'Uriel et la mort de plusieurs humains. Et surtout, elle avait éprouvé un sentiment qu'elle n'aurait techniquement pas dû avoir, un sentiment que tous aurait renié: la culpabilité. Un ange pouvait il être coupable? Pouvait-il s'infliger une telle abomination, alors qu'ils existaient et demeuraient sur Terre pour faire renier la pureté en ce monde dans toute leur plus grande mansuétude? A cela, Camilla vous répondra un timide "Peut-être?", ou tout au mieux un très honnête "Vous n'êtes pas mieux". Malheureux n'est-il pas?

"La faute à cette attache inutile ma chère; ton ancienne vie humaine!", qu'on lui avait dit...

Tantôt souriante, tantôt sérieuse, sa personnalité peut s'avérer détestablement changeante, mais toujours amusante car telle est son objectif: égayer un peu les visages mornes, quand bien même le sien peut parfois l'être. Rien en cette chère demoiselle ne semble réellement stable, mais elle est ainsi. Pour le bien d'un monde plus lumineux. Quitte à se salir les mains, quitte à ne pas faire dans la demi-mesure. La fin justifie les moyens après tout, et les nombreux livres qu'elle avait déjà eu l'occasion de lire sauront faire entendre raison ses adversaires de sa toute justice! On l'a déjà traité après tout: elle n'est que trop imprévisible et extrême, cette Camilla. La preuve en est, son passe-temps à effrayer les personnes en tant que fantôme du "Jack O' Lantern" relève bien de ses fonctions et de son plaisir personnel...Mais elle le fait par amour, et surtout par simple esprit de "recherche": Camilla est en quelque sorte une "collectionneuse", ainsi rien ne saurait l'empêcher de tenter de dissocier une personnalité d'une autre. Après tout, elle recherche à l'heure actuelle une âme forte qui lui rappellerait une personne.

Certes, elle serait prête à botter le train d'un Shinigami un peu trop belliqueux, certes, les êtres humains ne font pas partie de ceux qui subissent les violentes colères auxquelles il lui arrive parfois de s'adonner lorsque l'injustice, vil péché, vient se loger près d'elle. Mais cela justifie-t-il qu'elle soit prête à supporter la présence de l'un de ses démons? Elle en a légèrement peur et peut-être cette crainte est-elle justifiée au vue de sa naïveté, mais elle se donnerait beaucoup de mal pour respecter un contrat passé, pour respecter l'espérance qu'on a placé en elle alors qu'elle prenait vie en ange. Malgré tout, et contrairement aux autres êtres ailés de son espèce, Camilla s'avère relativement ouverte d'esprit et plutôt douce, à l'écoute des murmures les plus mélancoliques comme des hurlements déchirants, traduisant alors une lancinante douleur émotionnelle comme les humains en connaissent désormais. Dans un même temps, elle les écoute, et s'en délecte: Ce son ne fait que signifier qu'elle doit exécuter son travail que sa bénédiction lui a reconnut.

Bizarre, elle l'est. Parce que le jeune ange a bien quelques goûts que certains pourront parfois qualifier de particulier en ce qui concerne la gastronomie, les habits et surtout, son amour pour les tartes au citron. Le gout est acide, sucré, doux...Bref, un magnifique mélange de saveurs qu'elle refusera très rarement sans un sourire presque niais, vain souvenir de son passé où elle a su apprécier quelques humains. Beaucoup vous dirons, en la connaissant un peu mieux et en la regardant agir de cette façon, que tout cela ne fait que traduire quelque chose que Camilla recherche en réalité au plus profond de son âme: une humanité perdue à jamais. Aujourd'hui, on dit qu'elle recherche "quelqu'un" en chaque être qui passe, trop perdue dans cette passion qui la plonge dans sa propre folie, qui la ronge de l'intérieure et qui la pousserait à voir une personne au sein d'un être qui ne l'est pas.
Faites attention qu'elle ne vous brûle pas sur place, ou même qu'elle ne vous attire directement dans les filets ardents des illusions ayant un air de déjà-vu, provoqué par un excès de colère auxquels elle aurait associé son petit secret. Un accident est si vite arrivé après tout...Surtout quand on est pas humain. Quoique l'inverse vaut tout aussi bien pour ce dernier sans qu'il n'ait à attendre un quelconque prédateur surnaturel.






Physique

Dans toute sa démarche droite pleine d'énergie, il vous sera peut-être possible de vous sentir involontairement écrasé. Dans toute la joie qu'elle affiche au travers d'un de ses sourires paraissant si rare sur le visage aussi pâle qu'étrangement inhumain de Camilla, il se pourrait que vous ayez l'impression qu'une personne tente de réchauffer un cœur dans les moments les plus durs. Pourtant, toutes ces démonstrations de puissance angélique n'ont absolument rien de volontaire, ô que non.

De son mètre 60, elle est d'une grandeur réellement commune, si ce n'est d'une taille que l'on qualifierait de "petite". Ni trop grande, ni trop petite, elle est de ces femmes aux allures douces et tendres auxquelles on ne retirerait pour rien au monde le ravissant sourire qui étire leurs lèvres roses et pleines. L'innocence et la mesquinerie frappant le visage de Camilla par son aura quelque peu lumineuse (à juste raison), c'est d'un visage poupin aux grands yeux bleus océan qu'elle doit en partie cette silhouette angélique. Pourtant, une peau particulièrement pâle vient attribuer à ce portrait un léger contraste qu'elle aborde grâce aux cheveux fins et blancs de cette demoiselle. A titre personnel, c'est-à-dire sous une forme plus angélique, Camilla porte généralement des habits plus amples qu'à l'habitude, et blancs et noirs.

Bonne chrétienne en apparence, ange en l'occurrence, ses habits du quotidien se résument aux robes longues plus amples et bleutées. De quoi laisser aux esprits un peu curieux une idée sur les lieux qu'elle fréquente la plupart de son temps: Les bibliothèques de Londres. Ses fréquentations se limitent ainsi grandement à ce genre de lieu féérique, qui a désormais le mérite de commencer son ascension maintenant que les premières bibliothèques rurales ont fait leur apparition. De son passé, cela ne lui rappelle que trop bien celle d'Alexandrie, merveilleux monument sculpté par un savoir faire des romains...

Les ailes étant le sacerdoce exhibés par les êtres de son espèce, Séraphina n'en est pas dépourvu bien qu'elle les cache en société. Ainsi, l'ange peut les étendre dans les moments les plus opportuns, ou tout simplement lorsque l'envie s'y fait sentir. La vue du sang n'est pas une chose agréable pour la jeune femme, pourtant force est de constater qu'elle a quelques prédispositions pour éviter de le verser et s'enfuir avant. En particulier lorsque l'on associe son prénom "Séraphina" aux types d'anges qu'il qualifie. Drôles d'attributs pour leur rang...




Toi derrière l'écran



Code du règlement: validé par Ciel Phantomhive (et j'avoue avoir galéré à le trouver celui-là, avant de me rendre compte que c'était ça. Ou comment faire un bon gros facepalm. x'D)
Pseudo: WM
Âge: 18 petites années
Comment a tu connus YL ? Par un partenariat
D'autres chose à dire ? Pourquoi je suis là? Bonne question tiens...°°
Plus sérieusement, bah écoute, j'ai vu le fow, le design m'a plu et j'aime tester de nouvelles choses, alors je me suis dit: "Du RP Kuro, pourquoi pas?". Au départ, je voulais faire du Madness returns like, mais c'est tout aussi bien. x'D





Dernière édition par Camilla Rosenwald le Dim 24 Jan - 18:18, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Queen
Je suis les yeux du monde
Je suis les yeux du monde
avatar

Messages : 88

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Sam 5 Déc - 9:12

Bienvenue  !  J'espère que tu vas te plaire parmi nous. Si tu as la moindre question n'hésite pas à me mp.  :)

D'ailleurs "Madness return" comme Alice madness return ? ou je suis totalement à côté de la plaque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Rosenwald
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Sam 5 Déc - 21:23

Merci beaucoup! J'hésiterais pas à MP, effectivement. Je n'ai qu'un vague brouillon de son histoire, mais je devrais tenter de mettre ça en forme d'ici peu. (en même temps, un ange, c'est moins clair de suite!)

Sinon nan nan, c'est bien du Alice Madness returns, c'est moi qui parle en abrégé, désolée. ^^
Et puis finalement au cours des recherches, je suis tombée sur ce forum, et ce sont pas les idées qui me manquent. (même si je suis en exam d'ici peu. C'est un choix très intelligent moui x'D)

♟♟♟♟♟♟♟♟♙♙♙♙♙♙♙♙

♜♞♝♚♛♝♞♜♖♘♗♕♔♗♘♖

To hunger, but not gluttonous. To arouse, but not lustful. To tire, but not slothful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Queen
Je suis les yeux du monde
Je suis les yeux du monde
avatar

Messages : 88

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Mer 16 Déc - 17:39

Coucou o/

/!\ il ne te reste que deux jours pour terminer ta fiche, sauf demande de délai.
N'oublis pas de changer ton physique puisque tu as changée d'avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Queen
Je suis les yeux du monde
Je suis les yeux du monde
avatar

Messages : 88

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Ven 18 Déc - 11:10

C'est le jour J est toujours aucune nouvelle ta fiche sera refusée à minuit. Je laisse ton compte actif pendant un mois et si tu n'as pas demandée à ouvrir de nouveau ta fiche, ton compte sera supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Rosenwald
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Ven 18 Déc - 17:17

Coucou

Aucune soucis, j'ai juste eu une semaine intensive où je n'ai pas pu remettre le nez dans les RP, ni même sur ordi tout compte fait... :(

Du coup, je m'y attèle ce soir pour marquer la fin des exams, j'espère pouvoir poster ma fiche dans ce temps là, mais bon...A priori, vu que je m'y mets maintenant, je devrais pas trop avoir de problèmes.

Bref, je m'y mets, encore désolée pour cette absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Queen
Je suis les yeux du monde
Je suis les yeux du monde
avatar

Messages : 88

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Ven 18 Déc - 17:57

Coucou pas de soucis, puisque j'ai de tes nouvelles je te laisse le weekend pour finir ta fiche. Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Rosenwald
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Dim 20 Déc - 12:27

Plop!

Merci pour ce délai, et encore désolée pour ce temps mis à me mettre à jour! Il faut dire que c'est une période sombre pour les étudiants et que je n'y ai malheureusement pas fait exception, même si je pensais au départ.

Bref, juste pour prévenir que j'ai terminé ma fiche. Un peu court à mon sens, mais je pense que c'est déjà plus ou moins suffisant, vu que je fais généralement plutôt long...

♟♟♟♟♟♟♟♟♙♙♙♙♙♙♙♙

♜♞♝♚♛♝♞♜♖♘♗♕♔♗♘♖

To hunger, but not gluttonous. To arouse, but not lustful. To tire, but not slothful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Queen
Je suis les yeux du monde
Je suis les yeux du monde
avatar

Messages : 88

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Dim 20 Déc - 14:20

Coucou o/
Alors je ne relève que les grosses fautes qui sautent aux yeux:

-De ses yeux violets à son peau d'une blancheur innocente
-Longtemps, Carmilla
-Carmilla s'arrêta net

Mis à part ça

Félicitation, tu es validé !


Ensuite je t'invite à:
-Me donner une petite citation courte par mp ou ci-dessous (que je placerai dans le cadre sous ton avatar, ça sera ton rang). Elle est très importante ! sinon je choisirai une citation au hasard... Attention pas plus de 80 caractères.

-Recenser ton avatar Ici

-Te rendre à l'agence immobilière des anges et shinigamis puisqu'ils partagent le même monde Par là


Nous te souhaitons une agréable vie sur YML  :ange:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Rosenwald
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
Nos ailes sont enchaînés au ciel.
avatar

Messages : 53

MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   Dim 20 Déc - 17:41

Haha, désolée! J'étais partie pour le rebaptiser Carmilla, mais Camilla est mon dernier mot.

Pour le reste, je m'en vais corriger ça de ce pas! Merci pour cette validation en tout cas, ça fait plaisir. ^^

♟♟♟♟♟♟♟♟♙♙♙♙♙♙♙♙

♜♞♝♚♛♝♞♜♖♘♗♕♔♗♘♖

To hunger, but not gluttonous. To arouse, but not lustful. To tire, but not slothful
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camilla Rosenwald - Glisser sur "l'aile du temps" 18/12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Glisser sur l'aile du Temps ou voler sur un air de printemps
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Madness In Wonderland :: Les Londoniens Hey toi, Tu n'es pas dans le registre ! :: Cartes d'identité :: Fiches Validées-
Sauter vers: